• La cuisinière :

    Certaines d'entre vous m'ont demandé comment j'ai réalisé ma cuisinière. Ce n'est pas compliqué en soi. Je vous donne quelques mesures :

    Hauteur : 8,5 cm Profondeur : 6 cm Longueur : 9,5 cm

     

    Fournitures : Balsa de 4 mm d'épaisseur, une feuille d'étain, de la peinture en bombe, de la peinture noire, des épingles à grosses têtes ou de petits clous, de la colle à bois et à métaux, une tringle de laiton d'1 mm de diamètre, des crochets de couturière, des éléments de bijouterie fantaisie, un reste de corniche dorée de 1 cm de hauteur, des boutons plats ou des joints de plomberie de différents diamètres, 12 cm de tuyau en plastique de 1 cm de diamètre et une languette de métal que l'on trouve sur certains paquets de café.

    Ensuite il suffit de faire une boite rectangulaire avec du balsa. Poser le bas de la cuisinière sur votre plan de travail, coller le fond dessus puis les 2 côtés. Le bas doit dépasser de 0,5 cm devant, en tenir compte lors de la coupe de vos morceaux de bois. Arrondisser le bord au ponçage. Peindre au Gesso puis en noir laqué.

    La façade : faire un dessin sur une feuille de papier de la même grandeur avec les différentes ouvertures, prenez exemple sur la mienne ou inventer une autre disposition. En principe une porte de four, un tiroir pour les cendres...

     

     

    Dessiner les portes sur la façade. Découper les différentes portes au cutter dans le balsa et les garder de côté. Coller une feuille d'étain sur la façade et pratiquer une incision sur le milieu des trous de porte vers les bords. Rabattre les morceaux d'étain dans les ouvertures vers l'arrière. Vous obtenez une façade avec des trous. Oter 1 mm sur les bords des morceaux que vous avez mis de côtés. Coller un morceau d'étain sur les différentes portes, rabatter 0,5 cm d'étain sur l'arrière. Coller les bords.

    Sur cette cuisinière j'ai passé les portes à la peinture en bombe couleur cuivrée. Le reste de la façade a été seulement vieillie au bitume de Judée. Vous pouvez choisir de tout peindre ou pas de façon à personnaliser votre réalisation. Certaines cuisinières sont noires, et d'autres blanches...

    Les portes sont fixées d'un côté avec un élément de bijouterie fantaisie qui simule des gonds, de l'autre avec un crochet de couturière. Fixer ses éléments avec de petits clous à grosses têtes, couper la point du clou qui dépasse sur l'arrière. Sur le tiroir poser une poignée fixez la de la même façon. Un point de colle avant d'enfoncer les clous pour qu'ils ne bougent plus.

    Coller la façade sur le fond et les côtés.

     

    Pour le dessus :  Placer les deux petits feux un peu plus près du bord gauche, il faudra que je refasse ce dessus, les feux sont trop proches du milieu.

    Choisissez des joints de plomberie qui s'encastrent les unes dans les autres.  Sur la 1ère photo des fournitures je n'avais plus assez de rondelles pour vous montrer.

    Vous pouvez aussi les fabriquer dans du carton fort, en dessinant 3 ronds les uns dans les autres. Peindre en noir. Pour le plus gros trou prendre un bouton peu épais. Pratiquer 3 ouvertures rondes dans le balsa de façon à ce que vos différentes plaques coincident exactement avec les trous pratiqués. Coller dessus le bois une feuille d'étain qui doit dépasser d'1 cm de chaque côtés, inciser les différents emplacements par le milieu et enfoncer le surplus d'étain en retournant les bords à l'intérieur des trous. Retourner sur l'envers les bords d'étain et les coller.

    Coller vos différentes plaques dans les emplacements pratiqués. Vieillir au bithume de Judée.

    Passer le bout de tuyau à la peinture noire. Coller un bout sur un bouton de métal et le tout sur le fond au milieu de la cuisinière. Le haut du tuyau disparaitra dans la hotte.

    Sur le bord devant de la façade vous allez placer la barre d'appui. Mesurer un morceau de tringle de laiton de 2 cm de plus que la longueur de votre dessus. Retourner les bords sur un bon cm de chaque côté à la pince.  Prenez une languette de fermeture pour paquet de café, divisez la en 2 dans le sens de la longueur et les coller en les refermant l'un sur l'autre. Couper 2 morceaux de 4 cm de long, enrouler les autour de la tringle à 1 bon cm de chaque bord. Fixer les extrémité sous le dessus de la cuisinière avec un poin de colle, avec un tourne vis, affaisser légèrement les bords de la façade sur 1 petit cm de large à 1 cm de chaque bords pour laisser la place aux supports de la barre d'appui. Avec un clou pratiquez un trou à 0,2 mm de chaque bord pour pouvoir enfoncer les bouts de tringle retournés. Mettre un peu de colle et fixer votre tringle.

    Il vous reste à coller le dessus de la cuisinière sur les côtés, le fond et la façade. Pour les 4 pieds couper 1 cm de corniche dorée, peindre les bords en doré aussi et coller sous la cuisinière.

     


    1 commentaire
  • Pour le parasol, il vous faudra :

    Une pique à brochette en bois, un peu de tissu de 2 couleurs coordonnées, de la Viseline auto collante 1 face, du galon avec des franges, un petit clou ou une épingle, un bouchon de pack de jus de fruit blanc si possible, un morceau de plastique raide que l'on trouve dans les boites de chocolat (ou plexiglass très fin.

     

    Dessiner un cercle de 8 cm de rayon sur du papier, découper le et plier le en 4 puis en huit. Découper un des 8 morceaux ainsi obtenu, vous avez un triangle d'environ  8 cm de haut et de 6 cm de base. Placer un point au milieu de la base du triangle et tirer un trait vertical sur 0,5 cm. Arrondir la base en tirant un trait d'una pointe à l'autre de la base en passant par le bout du trait du milieu.

    Dans le tissu découper suivant  le modèle 4 morceaux dans une couleur et 4 dans l'autre en comptant 0,5 cm en plus pour la couture sur les côtés.

    Doubler chaque morceau avec de la Viseline. Coudre les morceaux de façon à former un rond un peu pointu en intercalant les 2 couleurs. 

    Découper le haut du bouchon blanc.

    Pratiquer un trou au milieu du rond et enfoncer un petit clou fin ou une épingle, mettre un point de colle sur le bout de la brochette et l'enfoncer dans le clou. Couper le morceau de clou ou d'épingle qui dépasse sur le dessus du parasol. Coller sur le haut, au dessus du tissu le bouchon découpé. Il cachera la tête de l'épingle ou du clou.

    Pour que le tour du parasol ne gondole pas, couper dans le plastique raide un cercle de la grandeur du tour du parasol de 0,5 cm de large. Le coller autour du parasol au dessous du tissu.

    Sur le tour extérieur coller un gallon avec des franges.

    Voilà vous n'avez plus peur du soleil !

     


    votre commentaire
  • Pour réaliser une parure de berceau dans le genre de celui-ci :

    J'ai pris un berceau du commerce en fer forgé blanc.

    Commencer par enrouler sur le bord du haut un biais de coton blanc.

    Mettre un point de colle pour débuter, enrouler le biais en serrant bien tout le long du tour du berceau. Fermer avec trois points d'aiguille. Fixer à l'arrière une crosse ( genre porte photo) puis l'habiller avec le biais comme pour le berceau.

    Garnir l'intérieur du berceau avec un morceau de tissu blanc en formant le fond du berceau avec 4 pinces, une sur chaque côtés devant et derrière.  Fixer le fond du berceau avec quelques points d'aiguille sur le biais enroulé tout autour du bord haut.

    Prendre une dentelle déjà froncée, en fixer un morceau de la longueur du tour du berceau sur le bas d'un biais ou un ruban (satin ou autre). Fixer  la même longueur sur le haut du ruban de façon à avoir "2 étages de dentelle". Puis fixer le tout sur le haut du berceau en laissant l'ouverture sur l'arrière. Fermer les bords de la dentelle et du ruban par quelques points avant.

    Poser 2 noeuds de soie bleue ou rose sur les côtés devant du berceau.

    Pour le volant qui doit recouvrir le berceau de la crosse au bas :

    Couper un morceau de baptiste ou de soie de toute la hauteur ( environ 15 cm) sur la largeur de l'arrondi de la crosse x 2, environ 4 à 6 cm. Le plier en 2 dans le sens de la hauteur et arrondir le haut en faisant quelques points d'aiguille pour qu'il épouse la forme de la crosse. Poser le sur la crosse. Biaiser légèrement les bords en bas en arrondissant vers le dos du berceau. Couper  si le morceau vous semble trop long. Ourler le morceau de tissu et poser une longueur de dentelle assortie à celle du berceau en partant du bas derrière en faisant tout le tour.

    Poser le sur la crosse, le volant doit épouser la forme du berceau et atteindre le sol sans "trop trainer par terre". Fixer par quelques points d'aiguille.

    Pour le matelas un morceau de feutrine suffira, couper un morceau de 3 x 5 cm environ arrondir les coins. Un oreiller de dentelle, un petit morceau replié sur lui même et fixé avec une goutte de colle et un bout de soie orné de la même dentelle suffira pour la literie.

    Voilà vos aiguilles ! Et comme toujours je reste à votre disposition si mes explications manquent de clarté.

     

     

     


    votre commentaire
  •  


    le dernier top de Minivale j'ai choisi un conte de fée de Charles Perrault : la Belle au bois dormant.

     

    J'ai reproduit les trois marraines fées d'après le tuto de Mymycrea sur les lutins, voir sur son blog : http://creenbulles.kazeo.com/

    J'ai remplacé les jambes des lutins par une robe longue et 2 petits pieds. J'ai rajouté un ruban d'organza sur le bout du chapeau pour un peu de "légèreté de fée"... Et une baguette magique pour réaliser nos soujaits !!!

    Les baguettes sont réalisées avec un peu de fil de laiton enfoncé dans la main et une étoile de la couleur de chaque robe collée au bout.

     

    Pour le rouet je vous en donne l'explication.

    J'ai pris une photo sur le net, qui m'a servie pour les grandes lignes.

    Fournitures : 11 perles bois rondes, 12 perles bois cylindriques, 2 perles un peu plus grosses que les premières - une perle métallique ressemblant à une bobine de fil - Cure-dents - balsa de 4 mm et de 2 mm- teinture bois - colle bois - vernis - 2 épingles à tête, un morceau de corde fine, un peu de laine cardée.

     


    La roue :

    Enfiler sur un cure-dent une perle ronde et une perle cylindrique, coller. Couper le cure-dent après la petite perle ronde, laisser un morceau de quelques millimètre du côté de la perle cylindrique, effiler en pointe (8fois).

    Couper un rond dans du balsa de 0,4 cm et évider le milieu en laissant un pourtour de 0,5 cm.  Poncer en arrondissant le bord extérieur. 

    Couper un rond de 1cm environ pour le milieu. Poncer.

    Enfoncer les pointes des huit rayons en mettant un point de colle autour du petit rond. Puis insérer le tout au milieu de la roue en collant les rayons du côté de la perle ronde.

     

     

    L'empiètement et les pieds :

    Pour les montants hauts couper dans le balsa de 0,4 cm, couper 2 longueurs de bois de 4,5 cm sur 0,3 cm , et pour les traverse du bas 2 longueurs de 3,5 cm, 1 pied avant de 3 cm de haut que vous effilerez un peu sur le bas, laisser un bon cm sans effiler sur le haut pour pouvoir le coller aisément.

    Les pieds arrière font 4,2  cm de haut sur 1 cm de large. Biaiser  un des côtés vers le bas sur 1 bon cm, incurver un peu l'autre coté, en creusant légèrement le pied au ponçage. Sur le haut du pied enlever 2 mm de bois de chaque côté  sur 8 mm de haut pour ne garder que 0,4 cm au milieu. Former la tête du pied en arrondissant le haut dans lequel passera l'épingle.

    Pour le support de la quenouille : 

    1 morceau de balsa de 2 cm sur 1,2 cm que vous arrondirer au ponçage des 2 côtés et 1 morceau de balsa de 2 cm sur 0,3 cm qui viendra se fixer sous le support . Coller ses 2 morceaux de façon à ce que le petit morceau soit au bord d'un des grands côtés du grand morceau. Arrondisser les bouts au papier verre.

    Sous la base de la quenouille et de chaque côté contre le petit morceau, viennent prendre place les montants hauts qui eux se collent sur les pieds incurvés arrière. 

    Les pieds arrières se collent sur les traverses du bas qui se fixent de chaque côté du pied avant. Le pied avant venant se positionner au milieu du support de la quenouille.

    Entre les 2 pieds arrières placer la roue et la fixer avec une épingle qui traverse de part en part la tête arrondie des pieds et le milieu du petit rond de la roue. 

    Montants de la bobine :

    Sur un cure-dent enfiler 1 perle ronde et une perle cylindrique sur un bout en laissant dépasser un mm de pique, coller, couper le cure-dent à 3 cm de long. Sur l'autre côté enfiller une perle cylindrique (laisser 0,5 cm de cure-dent entre les deux perles) effiler le bout du cure-dent.

    Sur la base de la quenouille enfoncer les montants de la bobine. Passer une épingle coupée à 1 cm de long dans la perle d'acier en forme de bobine et piquer entre les 2 montants à 1 cm du haut. La bobine prend position entre les 2 montants. Elle recevra le cordon d'entrainement de la roue. 

    Coller le cordon autour de la roue en le faisant passer autour de la bobine. 

    Quenouille :

    Sur 1 cure-dent , enfiler une perle ronde plus grosse à 2,8 cm du haut et coller la. Entourer sur 2 cm de hauteur un morceau de laine cardée, coller puis entourer d'un fil pour resserer la laine sur la quenouille. Enfiler une autre perle, laisser dépasser 2,2 cm de pique et coller la.  Fixer la quenouille entre les deux montant de la bobine. 

    La pédale : 

    Dans du balsa de 2 mm couper un morceau de 1 cm sur 3,5 cm de long. Arrondir un des bouts. Couper en biais ver l'autre bout en gardant 0,5 cm que vous arrondirez. Enfoncer un cure-dent dans le petit bout. A l'autre bout du cure-dent une perle de bois, coller couper le bout de pique qui dépasse. Coller la pédale un peu de travers sur le piètement et le haut de la pique contre la tête arrondie du pied arrière dans le dos de la roue.

    Teinter au fur et à mesure du montage. Vernir.

    Si vous avez un problème n'hésitez pas à me contacter et laisser une adresse si vous n'avez pas de blog sur Kazeo.

    Dès que possible je vous fais un petit plan.


     

    Le dos du rouet et position de la pédale

     

    Face du rouet


    10 commentaires
  • Pour la maisonnette au 1/24ème, j'ai fabriqué un presse-livres.
    Vous pouvez faire la même chose pour les meubles au  1/12ème.
    Il vous faudra un morceau de carton épais, de la peinture, du vernis incolore et 2 miniatures ou boutons de la forme que vous choisirez.

    Il vous suffira de prendre un morceau de carton fort de 1,5 cm de large et de la longueur que vous voudrez (en principe il s'agit de serrer quelques bouquins seulement).

    Peindre ce carton au Gesso, poncer le et peindre de la couleur choisie.

    A 2 mm d'un des bords coller une miniature en plastique (vous en trouverez dans tout les magasins de scrapbooking ou dans les merceries), celà peut-être un bouton représentant un cheval ou autre. Vous enlèverez  alors le plastique qui permet de coudre le bouton. Si vous voulez une couleur bronze ou argent le peindre avant de coller.
    Mesurer la longueur de bouquins que vous allez placer dans le serre-livres et coller l'autre miniature. Verni.

    Une fois sec vous pouvez insérer vos livres.





    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique