• Fournitures : 

    Une image représentant des gravures de modes anciennes. Un morceau de polystyrène,des épingles.

    Un peu de soie, de doublure, de la dentelle, du taffetas, de la gaze ou du tulle, du coton hydrophile,des perles....

    Du papier calque, du carton fort genre bristol, de la colle pour tissu, crayon à papier, ciseaux

    Préparation de la forme du costume :

    Décalquer la forme générale de la robe. Décalquer la forme du ou des bras à part.

    Reproduire les formes sur du carton fort de façon à ce qu'elles s'adaptent au modèle. Découper le carton. Celui-ci doit se supperposer sur l'image.

    La robe :

    Reprendre la forme en carton de la robe. 

    Découper un morceau de coton hydrophile de façon à ce qu'il recouvre la forme complètement. Si la jupe vous parait plus gonflée sur l'image doubler le coton, à partir de la taille jusque vers le bas. Essayer de "former" votre coton pour qu'il épouse les rondeur de la robe.

    Retirer le coton, encoller le carton et poser le coton sur la forme. Une fois sec, recouvrir le tout d'une largeur de tulle  ou de gaze. Découper le pourtour du tulle à 2 cm des bords du carton. Encocher d'un petit coup de ciseau au niveau de la taille. Retourner le surplus vers l'envers. Collez sur le dos du carton.

    Vous avez la forme de la robe. Vous ferez de même avec les bras. Une seule épaisseur de coton suffira. 

    On place ensuite une ou deux  longueurs de dentelle dans le bas de la forme pour figurer le jupon. Vous pouvez la froncer ou pas. Coudre la dentelle avec une aiguille et du fil, fixer sur le tulle.

    Faire de même pour les poignets des manches et pour les cols.

    Sur la robe rose, par exemple, il y a un jabot de dentelle, vous devrez le former à part et le poser après la robe, comme le noeud de la robe marron. 

    Les robes se "montent" du bas vers le haut. Chaque volant est formé au fer à repasser, ou froncé, puis posé les uns sur les autres en remontant vers la taille. Les sur-jupes comme celles de la robe marron sont posées après, ainsi que le ruban marron du bas de la jupe. Tout les morceaux doivent être coupés avec un surplus de deux cm pour être rabattus vers l'envers et collés.

    Pour  le corsage et les bras. Découper un morceau de tissu qui devra dépasser de deux cm par rapport au patron. Le fixer sur le torse en rabattant le surplus sur l'arrière ou vous devrez le coller. Une fois sec vous pouvez couper le surplus de tissu sur l'arrière si vous en avez trop.

    Essayer de donner une forme à vos volants et vos sur-jupes de façon à reproduire les "vagues" du modèle. Pour celà placer la forme sur une plaque de poly, la maintenir par quelques épingles, donner une forme à votre robe, poser un point de colle entre le tissu et la forme maintenir avec une épingles et attendre que ça sèche. 

     Vous pouvez décorer votre robe en fonction du modèle avec des perles, des rubans de la dentelle. Essayez au maximum de respecter le modèle votre gravure n'en sera que plus belle. 

    Vous devrez ensuite faire encadrer votre gravure habillée en respectant une épaisseur susceptible de contenir le modèle sans écraser la  ou les robes.

     

    Voilà les explications que je peux vous fournir, si vous avez d'autres demande,s envoyez un email à mon adresse, je vous répondrai. 

     

     

     

     

     

     

     


    votre commentaire
  • Aujourd'hui je vous présente une nouvelle forme de bricolage "féminin" : les gravures de mode anciennes habillées.

     

     

     

     

     

    Les robes de la fin du 19ème siècle étant en tissu chatoyant, pour habiller ces personnages, j'ai choisi des tissus chatoyants, genre soierie, velours léger ou dentelles anciennes.

    Les doublures des vêtements actuels peuvent faire l'affaire.

    La silhouette de la robe est reproduite sur un carton fort.

    Elle est doublée de coton collé sur le carton et posé de façon à gonfler la robe sur les hanches et vers le fond.

    Le tout est maintenu par un morceau de tulle que l'on rabat sur le derrière du carton et que l'on maintient par quelques points de couture.

     

     

     

     

     

     

     

     

    Un premier volant de dentelle est cousu sur le bas pour simuler le jupon.

    Les volants des bas de robe sont plissés à la main et formés au fer à repasser.

    Les vestes, corsages et bras sont découpés dans de la Viseline auto-collante puis maintenus comme la robe par quelques point sur l'arrière d'un carton.

    Les perles sont cousues une à une à la main.

    Les ruban et les fleurs sont cousus ou collés.

    Même façon de procéder pour les chapeaux, on peut rajouter quelques plumes.

     

     

    Les tissus sont choisis en fonction des couleurs et des formes des modèles, drapés sur la silhouette, ils sont maintenus par des épingles, pour donner les formes. Cousus ou collés suivant le cas.

     

     

      

                                                                                                                                 

     

     

    La gravure est entourée de dentelles.

    Elle est collée sur une plaque de contre plaquée.

    Ensuite je procède comme les miniaturistes le font  pour leurs vitrines de façon à ce que les robes ne soient pas écrasées par la vitre qui protègera les costumes de la poussière.

    On peut aussi habiller quelques éléments du fond, ici l'ombrelle, dans la gravure au dessus le bouquet de fleurs.

     

     

     

    Voilà c'est une technique très agréable à réaliser et qui donne de jolis tableaux romantiques et peu communs.

     

     


    11 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique