• Rose et boite - Application à la miniature

    Un ancien passe-temps dont je me suis souvenue en visitant le SIMP. Je me suis un peu attardée devant les fleurs en papier et mon mari m'a rappellé les fleurs que je faisais il y a quelques années avec de l'étain.

    On trouve l'étain dans les magasins de bricolage, il y en avait dans le temps chez Rougié Plé et dans certains magasins qui vendent les perles pour les bijoux fantaisie. On trouve aussi de la feuille de cuivre.

    Il existe en plusieurs épaisseurs, pour la rose il vaut mieux prendre plus épais que pour les petits objets. Celà dit l'épaissseur reste de la valeur du 100ème de micron. Les feuilles doivent être gardées à plat, on peut les rouler pour les emporter mais plus elles sont manipulées plus elles se rayent. L'étain est relativement fragile, il m'est arrivé de le percer en voulant trop accentuer un trait mais on peut le recoller et rapprocher les bords de telles façon qu'on ne voit plus la fente.

    Ces fleurs ne sont pas des miniatures. Voilà une rose que j'ai gardée dans mes tiroirs :

     

    Et voici toujours avec de l'étain un autre travail : c'est de l'étain repoussé.

    L'étain repoussé n'est pas difficile en soi mais demande une certaine dextérité dans le dessin et un peu de patience.

     

    On dessine un motif sur une feuille de papier léger, ce qui permet de copier le dessin que l'on veut. Ensuite il faut le transposer sur la feuille d'étain. On place la feuille d'étain sur un tapis de mousse ou  une épaisseur de tissus et avec de petits outils on repousse l'étain qui est très facille à travailler. Je vous mets une photo des instruments que j'utilise, je n'en ai que trois mais il en existe d'autres, des boules plus grossses ou des pointes plus fines...

    Avec la pointe du 1er outil on trace les grands traits du dessin. Attention à ne pas dépasser ou tracer le trait trop fort, on ne peut pas gommer et l'étain garde une légère trace de tous les défauts. Il vaut mieux recommencer le trait de départ plusieurs fois que d'aller trop vite.

    Avec le 2ème outil on repousse très doucement pour ne pas entailler l'étain, jusqu'à ce que le dessin apparaisse en creux sur la feuille. Ensuite on retourne la feuille sur ce qu'on appèlera la face, on enlève le tapis mousse et on cerne le tour du dessin de façon à garder le trait en creux du côté pile. Il faut bien savoir à l'avance ce que l'on va garder en relief et ce que l'on mettra en creux.  On recommence plusieurs fois en tournant la feuille côté pile puis côté face et remettant la mousse s'il est nécessaire. Le dessin fini par apparaitre en relief sur votre feuille détain avec des creux aus endroits que vous aurez déterminé.Quand le motif est bien visible sur la face et vous parait net, il faut arrêter.

    On met la feuille sur la face et on rempli les creux du côté pile avec de la cire de bougie. Pour se faire on allume une bougie et on fait couler doucement dans les creux en suivant le dessin. On attend qu'elle soit froide, il est alors possible d'enlever les morceaux de bougie qui aurait pu déborder à l'aide du 2ème instrument, attention à ne pas trop toucher l'étain.

    Quand la bougie est bien refroidie, on retourne le travail sur une planche dure et on "cerne" bien le motif pour lui donner le bon relief.

    Ensuite on peut coller la feuille sur un support pour lui donner un peu de valeur. Encoler votre support de colle cyanoacrylique, placer votre morceau détain à l'endroit voulu recommencer le travail de cernage avec le 2ème outil de façon à ce que la feuille adhère bien partout. Vous pouvez à ce moment tracer des motifs géométrique sur votre feuille avec le 1er outil ou laisser la feuille unie. L'étain se vieilli très bien au bithume de Judée ou au brou de noix,  et même à l'encre de chine. Passer le produit au tampon de tissu, essuyer le surplus avant qu'il ne sèche. On peut ensuite le vernir.

    Voilà une boîte que j'ai gardée : c'est un dragon, j'espère que vous le voyez à peu près.

     

     Avec les morceaux qui me restaient de ce travail, j'ai pu faire les cuisinières et des casseroles, un pot à lait, un seau à charbon et diverses petites choses pour équiper le château de poupées.

     

    Voilà un aperçu de ce que j'ai pu faire avec des chutes d'étain :

    des casseroles que j'ai passé à la peinture cuivrée : le moule est le cadeau d'une amie. Les queues de casseroles peuvent très bien se réaliser dans les languettes de fermeture de certains paquet de café. Elles sont alors plus solides et plus rigides.

     

    Un fond de cheminée qui a été peint en noir brillant pour simuler la fonte : pour celui-ci j'ai utilisé la technique de l'étain repoussé.

     

     

    Une photo du faitout et du pot à lait : pour modeler les petits ustensiles en étain il vaut mieux prendre un rouleau de carton fort comme base. L'étain est très maléable. Dessus on colle le morceau d'étain prés découpé. Et on colle le tout sur un cercle d'étain dont on rabat les bords avec un ustensile recourbé. Les poignées sont des bandes d'étain que l'on double en épaisseur pour plus de rigidité. On les colle à l'endroit voulu avec de la colle cyanoacrylique. Les ustensiles restent fragiles mais font beaucoup d'effet dans une maison de poupées ou une vitrine.

    L'allumette pour Minivale et les proportions.

    Sur cette adresse vous avez un tuto pour une icône qui est en plus de l'étain repoussé vous donne une technique supplémentaire de découpage. On peut aussi peindre l'étain avec certaine peinture émaillée pour simuler des émaux. Je n'ai pas encore utilisé ces 2 dernières techniques.

    http://pagesperso-orange.fr/minipat/cadreavent2006.htm


  • Commentaires

    1
    muriellisa
    Jeudi 25 Juin 2009 à 18:54
    C'est super chouette. Mais ou peut-on trouver des feuilles d'?in?
    2
    Didji
    Samedi 27 Juin 2009 à 09:44
    Tr?jolies r?isations! J'aime bcp tes casseroles et tes petits pots en ?in sont superbes!
    3
    jerome et sandrine
    Dimanche 27 Décembre 2009 à 17:12
    Bravo et très joli, nous projetons de réaliser des miniatures en étain, avez vous d'autres sujets que vous avez réalisés ? Est-il possible d'avoir plus de détail sur le travail de l'étain ? car pas beaucoup d'informations sur internet
    mail : jerome.perron2@free.fr
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    Vendredi 7 Septembre 2012 à 12:02
    Merci pour ces  explications !!  tes réalisations sont superbes :)
    j'ai réalisée un pot avec de la récup  avec essai de soudure (je me suis brulée plusieurs fois) je garde l'idée de collée l'étain sur le carton !!! Merci encore ;
    Bidi
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :